Pourquoi ce livre ?

Moi qui souhaitais faire une petite pause Stephen King afin de varier mes lectures, je n’ai finalement pas tenu très longtemps. Je trépignais a l’idée de connaître, avec Fin De Ronde, la suite et la fin de la trilogie Bill Hodges. Et tant pis si dernièrement j’ai beaucoup enchainé des livres de cet auteur ou le genre thriller. Après tout, je préfère suivre mes envies plutôt que de m’obliger à lire tel ou tel genre.

L’histoire de Fin De Ronde

Dans Fin De Ronde, Brady Hartsfield revient au centre de l’intrigue. En effet, après le massacre du City Center et son attaque lors du concert, il se retrouve paralysé dans un lit d’hôpital. Paralysé ? Finalement, pas tant que ça ! Derrière ce masque, Brady est bien de retour, plus dangereux que jamais ! En effet, les dommages causés par Holly au cerveau de Brady lui ont permis de développer d’étranges pouvoirs mentaux. Ainsi, déçu du nombre de meurtres qu’il a pu commettre jusqu’à maintenant, Brady met en place une tactique machiavélique  qui pousse les gens au suicide. Convaincu de sa culpabilité, Hodges décide de mener l’enquête. La guerre entre ces deux protagonistes est loin d’être terminée !

Mon avis sur Fin De Ronde

Avec ce livre, Stephen King revient à ses premiers amours et opère un virage vers le fantastique. Même si les deux intrigues précédentes étaient ancrées dans la réalité, Fin de Ronde laisse place à un aspect beaucoup plus fantastique. Certains peuvent ne pas apprécier et reprocher ce choix à l’auteur mais pour ma part, j’ai adoré ! C’est dans ce registre que je préfère Stephen King.

Comme d’habitude, la plume de l’auteur est addictive. Le rythme est haletant grâce à des chapitres très courts, les révélations s’enchaînent et ne laissent donc aucun temps morts dans la lecture. Malgré un nombre de pages assez important, le livre se lit donc très facilement tant le lecteur est happé par l’histoire.

Et puis que dire du personnage de Brady Hartsfield à part que c’est un méchant particulièrement bien réussi ? Même s’il est un grand psychopathe, j’ai été ravie de le retrouver. Plus machiavélique que jamais et toujours autant obsédé par le suicide, c’est un personnage qu’on adore détester. D’ailleurs, les chapitres racontés du point de vue de Brady sont pour moi, de loin les meilleurs. En plus d’apporter de nombreux éclaircissements sur l’état de Brady, c’est un vrai plaisir de pouvoir plonger dans l’esprit de ce dernier et connaitre son ressenti.

Bill Hodges, quant à lui, n’est plus tout jeune dans ce livre et il est confronté à de graves problèmes de santé. Mais qu’à cela ne tienne, il est plus déterminé que jamais à stopper Brady une bonne fois pour toute, quitte à refuser de prendre le temps de se soigner et ainsi, mettre sa vie en danger. Heureusement, Holly, son associée, veille au grain ! J’ai d’ailleurs été agréablement surpris de l’évolution toujours plus positive de celle-ci. Elle apporte une vraie touche de folie et de fraicheur à l’histoire.

J’ai eu un réel pincement au coeur en terminant cette trilogie. J’espère que ce dernier livre n’est pas un adieu définitif à ces personnages. Dans tous les cas, j’attends avec impatience la sortie de la saison 2 de la série adaptée de la trilogie que j’avais beaucoup appréciée.

Author

Write A Comment