Pourquoi ce livre ?

Après avoir lu tant de critiques élogieuses sur le dernier livre de Franck Thilliez, je me suis enfin décidée à moi aussi entamer cette lecture. Et autant le dire de suite, Sharko doit être un des meilleurs romans de l’auteur. Une vraie claque !

L’histoire de Sharko

Dans ce thriller, on retrouve toute l’équipe du 36 Quai des Orfèvres et plus particulièrement  le couple Franck Sharko et Lucie Henebelle. Alors que l’oncle de cette dernière meurt soudainement d’une crise cardiaque, Lucie décide, à la demande de sa tante, de poursuivre l’enquête qu’il avait commencé suite à la disparition d’une jeune fille nommée Laetitia. Son suspect principal : Julien Ramirez, un homme solitaire et étrange. Faisant cavalier seul, Lucie s’introduit dans le domicile de Julien au cours de la nuit. Mais les choses ne vont pas se dérouler comme prévues : persuadée que la maison est vide, elle se fait pourtant attaquer par surprise par Ramirez. Au terme de quelques minutes de lutte, elle tire sur l’homme à bout portant. En état de choc, elle appelle Sharko qui va l’aider à maquiller la scène de telle sorte que l’enquête leur revienne. A partir de là, tenez-vous prêts, une véritable descente aux enfers commencent pour nos personnages. Obligés d’enquêter sur leur propre meurtre et de brouiller les pistes auprès de leurs collègues, ils vont multiplier les découvertes macabres et le passé de Ramirez va révéler son lot de sombres surprises.

Mon avis sur Sharko

Une fois n’est pas coutume, afin de nous pondre ce thriller, Franck Thilliez a du faire un travail de recherches et de documentation absolument colossal. On apprend énormément de choses. A mon sens, rares sont les auteurs qui se plongent autant dans les thématiques de leurs livres. Il nous fait découvrir des sujets sombres et glauques au possible et la lecture du livre peut souvent faire grimacer le lecteur. Il est compliqué d’évoquer les thèmes du livre sans vous spoiler, je me contenterai donc de dire que le livre nous plonge dans un univers sanglant et malsain.

La trame du livre est, quant à elle, parfaitement ficelée. Les pages se tournent à une vitesse incroyable tant on se retrouve happés dans l’intrigue ! La tension monte au fur et à mesure que l’étau se resserre autour de Sharko et Henebelle. En effet, même si la scène du crime a été très bien maquillée par nos deux personnages, certains oublis et propos non réfléchis mettent la puce à l’oreille à leur collègue Nicolas Bellanger, qui après la mort de sa compagne Camille (cf. Pandemia), se lance à corps perdu dans cette affaire. Alors que l’enquête progresse, le lecteur sent l’angoisse se former au creux du ventre en même temps que le couple.

Les personnages sont eux aussi incroyables. Dans ce livre, on découvre un Franck Sharko plus déterminé que jamais à camoufler le meurtre de Lucie. En effet, s’ils se font prendre, ce n’est pas seulement eux qui sont concernés mais aussi leurs deux enfants. Que deviendront-ils si leurs parents finissent leurs jours en prison ? Calculateur, lucide, mais avant tout humain, il va tout mettre en oeuvre pour protéger les siens. Lucie, quant à elle, va avoir plus de mal à gérer la situation. Rongée par la culpabilité, elle va montrer quelques faiblesses au cours de l’enquête.

Seul petit bémol : l’histoire en elle-même est assez complexe. L’enquête principale sur le meurtre de Ramirez va finalement donner lieu à d’autres enquêtes périphériques. Au final, l’ensemble est lié mais je pense qu’une seconde lecture me permettrait de mieux saisir la globalité du livre. Malgré les nombreux récapitulatifs des enquêteurs du 36 Quai des Orfèvres, j’ai parfois été un peu perdue dans les liens existants entre les différents thèmes.

En bref, si vous aimez les thrillers sombres, n’hésitez plus, Sharko est fait pour vous. Avec ce livre, Franck Thilliez nous offre une histoire complexe et incroyablement addictive !

 

 

 

Author

Write A Comment