Inutile de vous présenter Stephen King, qui est pour moi un auteur incontournable et que j’ai déjà présenté dans d’autres critiques sur le blog. 🙂

Le tome 2 de Ça est la continuité directe du tome 1. L’auteur ne prend pas le temps de recontextualiser l’intrigue, ce qui fait que contrairement à certaines suites, il est très compliqué de lire ce livre sans avoir lu son prédécesseur. Pour ma part, j’attendais avec impatience de lire ce dernier tome. J’avais hésité à lire les deux romans d’affilés mais il faut l’avouer, ce sont quand même de sacrés pavés. J’ai donc préféré faire une petite pause pour digérer le premier tome.

Dans cette suite, on retrouve avec plaisir notre club de losers plus déterminés que jamais à détruire Ça une bonne fois pour toute. Stephen King adopte le même style d’écriture et continue de nous immerger dans le passé de ses protagonistes en utilisant avec brio les flashbacks. Comme d’habitude, l’auteur manie à la perfection sa chronologie et à aucun moment, le lecteur n’est perdu dans la narration. Je trouve ça tellement agréable ! En effet, je ne compte plus le nombre de livres que j’ai pu lire où, au bout d’un moment, j’étais complètement embrouillée dans l’histoire et me retrouvais obligée de revenir en arrière.

Après toute l’attente que nous a fait endurer l’auteur dans le tome 1, cette fois, ça y est ! Nos héros à l’âge adulte se retrouvent enfin. Finalement de retour à Derry, leurs souvenirs reviennent progressivement. Mais ces derniers ne reviennent pas seul, la terreur provoquée par Ca refait elle aussi plus que jamais surface. Ils vont donc devoir être plus soudés que jamais pour ne pas perdre pied et ne pas laisser leurs peurs les submerger.

Au fur et à mesure de la lecture, j’ai réellement pu sentir la montée en puissance de la tension. La situation devient de plus en plus difficile à gérer, les attaques de Ça sont nombreuses et parfois simultanées, plus aucun doute n’est possible : l’affrontement final approche. Au sujet de cet affrontement, je ne peux pas dire avoir été déçue, loin de là. Je l’ai trouvé plus que correct. Mais je dois avouer que j’aurais aimé quelque chose de plus spectaculaire. Il manquait quelque chose, je ne peux pas vous dire précisément quoi.

Autre petit bémol à mon sens : la scène complètement WTF avec Beverly dans les égouts à la fin du livre. Je n’en dirais pas plus pour ne pas vous spoiler. Mais j’ai trouvé ça assez glauque et malsain. L’auteur tente de présenter ça comme une manière ultime de ressouder le groupe et leur redonner la force de s’en sortir mais ne n’ai pas adhéré du tout à l’idée. La lecture du passage m’a même mis profondément mal à l’aise.

Malgré tout, on ne peut pas nier que l’ensemble de l’oeuvre est une réussite. Stephen King a réussi à créer un univers tellement riche et complexe avec des personnages très bien construits et très attachants ! Même si le tome 1 surpasse le tome 2, Ça restera une oeuvre emblématique du King et mérite largement toutes ses critiques positives !

 

Author

Write A Comment